Art et Folie : quels liens ?

https://www.franceculture.fr/conferences/palais-de-la-decouverte-et-cite-des-sciences-et-de-lindustrie/art-et-folie-quels-liens

 

Création artistique et troubles psychiques sont souvent liés. La perception de ces liens a évolué au cours du temps. La folie peut-elle être créatrice ? Comment est-elle représentée dans l’art ? Peut-on repérer ces troubles dans une oeuvre ?

From the Planet to the Star, par Louis Soutter, 1938• Crédits :  Wikimedia Commons

Comment se traduisent les pathologies psychiatriques dans l’activité créatrice des artistes ? Comment la folie se traduit dans les œuvres d’art ? Et faut-il parler de folie ?

Folie. Il faut employer ce mot car il est sorti des sphères médicales et des sphères psychiatriques pour rentrer dans les sphères littéraires, philosophiques ou poétiques. Quand j’emploie le mot de folie je fais allusion à la façon dont André Breton parlait des fous, notamment dans "L'Art des fous, la clé des champs" pour expliquer comment ceux qui étaient dans une certaine forme de pathologie mentale, les fous, avaient accès à une forme de création peut-être plus ouverte et plus riche que d’autres…

Des liens entre création et troubles psychiques ont toujours existé. Ces liens sont variables au cours du temps mais toujours empreints de passions et de convictions. L'Histoire peut-elle nous éclairer sur cette question des liens entre art et folie ?

Dans son livre "L’Homme de génie et la mélancolie", Aristote aborde justement et parfaitement cette question qu’on se pose encore aujourd’hui : quels sont les liens entre ce qu’on appelait à l’époque la mélancolie, c’était un terme générique qui couvrait toutes les maladies mentales, et la création ? Aristote était tout à fait en mesure de faire la part de ce qui était de l’ordre de la mélancolie temporaire, des états mélancoliques constitutionnels. Ces derniers seraient à l’origine de toute activité créatrice. Aristote a ainsi mis des distances entre un lien direct qui lie folie et potentialité créatrice.

 

Une conférence enregistrée en mars 2015, et illustrée d'oeuvres d'artistes souffrant de troubles psychiatriques.Anne-Marie Dubois, psychiatre et psychanalyste à la clinique des maladies mentales et de l'encéphale, secrétaire générale du Centre d'étude de l'expression, Centre hospitalier Sainte-AnneSébastien Bohler, journaliste scientifique à la revue "Cerveau et Psycho".

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

L'art-thérapie

17/01/2016

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Retrouvez-nous